Lapalissades (extraits)


Messieurs, vous plaît-il d'ouïr
L'air du fameux La Palisse ?
Il pourra vous réjouir
Pourvu qu'il vous divertisse.

La Palisse eut peu de bien
Pour soutenir sa naissance,
Mais il ne manqua de rien
Dès qu'il fut dans l'abondance.

Bien instruit dès le berceau,
Jamais, tant il fut honnête,
Il ne mettait son chapeau,
Qu'il ne se couvrît la tête.

Il était affable et doux,
De l'humeur de feu son père,
Et n'entrait guère en courroux
Si ce n'est dans la colère.


Le mot lapalissade vient du nom de Jacques II de Chabannes, seigneur de La Palice, maréchal de François Ier, mais contrairement à ce que l'on pourrait croire, il n'a été l'auteur d'aucune lapalissade.
Les soldats de La Palice, pour illustrer le courage dont fit preuve ce maréchal lors du siège de Pavie (1525) où il trouva la mort, écrivirent une chanson à sa mémoire, dans laquelle se trouve la strophe suivante :

Hélas, La Palice est mort,
Est mort devant Pavie ;
Hélas, s'il n'était pas mort,
Il ferait encore envie


Ce qui voulait dire qu'il s'était battu vaillamment jusqu'au dernier moment.
Par la suite, une erreur de lecture a fait lire « Hélas, s'il n'était pas mort, il serait encore en vie ».

Ce n'est que plus tard, au XVIIIème siècle qu'un certain La Monnoye a publié une chanson entièrement réécrite sur un ton comique et toujours sur le même thème.

Une lapalissade est une vérité tellement évidente qu'elle en devient ridicule comme par exemple : "Pour marcher, il faut mettre un pied devant l'autre" ou bien "Dans dix ans, une dizaine d'années se seront écoulées."
Lapalissades

Jacques II de Chabannes de La Palice

Bernard de La Monnoye


On peut dire que lapalissade et truisme sont des synonymes.
Ils évoquent une vérité tellement évidente qu'elle en devient risible.
Exemples : Quand il dîne en tête à tête, il est en face de sa fiancée.
                          Sitôt qu'elle eut tondu la pelouse, l'herbe fut plus courte.

La redondance permet d'insister volontairement sur un fait.
Exemple : Je le dis et je le répète, c'est moi en personne qui ai fait ce dessin !

Après, il reste pléonasme et tautologie : faire la différence entre ces deux mots  n'est pas toujours facile !
Disons qu'ils évoquent aussi une vérité évidente mais qu'on ne la remarque pas tout de suite.
Exemple : C'est sûr et certain.

*****

Lapalissades
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious


Ajouter ce site à vos favoris
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSlundi 18 septembre 2017